Céline Leblanc - Brains with Benefits

Céline Leblanc

** Ma vie avant l’entrepreneuriat, en une phrase prononcée tout bas

Avant, je travaillais en tant que responsable en production d’éléments merchandising pour un grand groupe de cosmétiques que je ne citerai pas ici (Estée Lauder).
J’ai fait 5 ans en achats et 5 ans en développement pur.
En gros, je suivais la production des éléments en plastique dans lesquels on plante les rouge à lèvres et que vous retrouvez partout dans les étalages chez Sephora et autres boutiques.
J’ai adoré ce métier un brin ingénieur sur les bords : je validais des plans, travaillais avec des industriels au caractère bien trempé, c’était un bon équilibre, la vie de salariée était assez douce (si, si, par certains aspects, c’est vrai…)
Et puis le monde a changé et moi aussi et tout ce plastique, ces cosmétiques et ces paillettes ont perdu de leur superbe à mes yeux. J’ai eu envie de faire quelque chose à mon échelle, qui pourrait un tout petit peu changer le monde.
Passionnée depuis toujours par la couture, fière détentrice d’un CAP de Couture obtenu sur le tard, et très très sensible aux jolies pièces issues de l’artisanat, il m’a semblé évident de me diriger vers la mode.

** Mon activité entrepreneuriale, joliment résumée et toute bien emballée

C’est ainsi qu’est née Marivé. Une marque de culottes upcyclées ou plus exactement surcyclées (réalisées à partir d’anciens vêtements).
J’aime à la définir comme un truc hybride avec de grandes ambitions:

  • proposer des culottes magnifiques,
  • produire ultra-localement (10km max),
  • apporter une solution pérenne et immédiate au gâchis textile, 
  • proposer des prix justes parce que dépenser son argent, c’est voter (et que tout le monde devrait pouvoir le faire).
  • proposer des pièces artisanales, uniques et accessibles à toutes parce que plus elles seront vendues, plus on solutionnera le gâchis textile.

Mon activité entrepreneuriale est (trop?) dense : Je produis lesdites culottes, je m’occupe de la communication, du marketing, de réaliser le site web, bref de tout.
Tout est nouveau pour moi, j’apprends tous les jours, c’est parfois épuisant mais souvent grisant.

** En quoi je peux aider les autres : mes forces entrepreneuriales en termes de compétences et de mental

Comme beaucoup d’entrepreneurs je pense, je suis un peu devenue la reine de la bidouille solution aux problèmes. Je peux aider avec plaisir sur les sujets suivants :

  • achats,
  • relations fournisseurs (un petit peu les contrats aussi),
  • outils de suivi de production,
  • création de site internet sur wordpress,
  • mode (modélisme, contacts producteurs parisiens, conseils techniques en patronage, finitions, etc…),
  • motivation, organisation du travail, recherche des bons contacts aux bons endroits, etc…

J’adore échanger avec les entrepreneurs car nous seuls savons les hauts et les bas à ce point. Et en cas de bas, rien ne vaut mieux que de pousser les portes alors n’hésitez pas à pousser la mienne!

** En quoi j’aimerais être aidé(e) : mes “faiblesses” entrepreneuriales en termes de compétences et de mental

Je prends toutes sortes de recommandations et de conseils et particulièrement ceux des domaines suivants :

  • Business : développement, recherche de subventions et financements, 
  • Expertise comptable,
  • Marketing et communication : stratégie d’acquisition, développement d’identité de marque.
  • Mental : si quelqu’un a trouvé le remède en cas de doutes 

** Et plus si affinités, les liens de mes réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

Une question à poser ?
Une envie à partager ?
Envoyez-nous un mot (d’amour), nous y répondrons dans les meilleurs délais !